Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pinterest & Recherche

à vous qui venez de Pinterest:

Avant de me demander tel ou tel modèle, s'il vous plait, prenez la peine de le chercher sur le blog, il y a un champ de recherche (en haut à droite).

J'ai passé beaucoup de temps à rédiger ces articles, alors passez un peu de temps à chercher, avant de m'écrire!

Publié par Gibritte

Vous avez peut-être envie de jouer, comme moi, avec ce logiciel, je vais donc partager ce que je sais (ou crois savoir). Je compte sur vous pour m'indiquer de nouvelles voies, ou bien mes erreurs éventuelles.

Descriptions des éléments, pour la prise en mains:

Ouvrir la page :

A : Les 3 fenêtres du cadre A sont liées,. Dans la première, on a notre construction codée, dans la seconde le schéma aux couleurs internationales (diagramme de paires) et dans la troisième l'effet rendu (diagramme de fils). Cela ne correspond pas à ce que l'on voit d'habitude car il n'y a pas de pose d'épingle: les fils sont tirés.

B : Ce cadre va nous permettre de construire une "tuile", la base du carrelage. Le logiciel n’utilise que des tuiles rectangulaires.

C : Ce cadre permet d’indiquer la place les tuiles pour la répétition, la construction du pavage est, soit en damier, soit en "mur de briques".

Remarque: il est bien possible que votre page soit en anglais, ici nous n'avons besoin que de l'emplacement des 3 cadres de travail A, B et C. J'utilise le navigateur Chrome et il traduit automatiquement toutes mes pages en français, voilà pourquoi toutes mes copies d'écran sont en français.

 

Création d'une tuile :

Allons dans le cadre B: "Définir une répétition":

Tout va dépendre de la direction d'arrivée des 2 paires : elles sont codées (une liste rappelle les codes, sur la droite).

Les 3 petits cadres, eux, vont recevoir ces codes (ce sont des champs de saisie), pour l'instant on ne s'occupera que du cadre central, les cadres de coté sont pour les bordures ou pieds. En-dessous il faut saisir le point de base des intersections (il pourra être modifié ensuite, pour certaines intersections).

c = Croiser = 2/3

t = Tourner = pair sur impair

l = torsion à gauche (left)

r = torsion à droite (right)

Le diagramme a une forme de matrice: Le nombre de lignes détermine la hauteur de la "tuile". Le nombre de codes sur une ligne correspond à la longueur de la tuile. Il faut bien évidement le même nombre de codes sur chaque ligne. Pour les espaces vides on utilisera des tirets.

Exemple sur le fond torchon:

le schéma couleur que l'on connait:

Préparation pour rechercher les codes :

C'est là la principale difficulté, il faut penser différemment: on doit coder l'arrivée des paires à un point d'intersection (sans épingle, même si je les ai marquées ici) et non les croisements des paires avec pose d'épingle.

Ensuite, il nous faut établir la tuile de base, qui sera répétée pour le pavage: 2 points vont suffire .

Les tirets associés au code 5 (pour montrer le décalage du fond torchon), terminent la construction:

Puis tout va très vite, on tape les codes, ligne après ligne et l'on tape le point de base en dessous . Il faut indiquer les mouvements avant et après l'épingle puisqu'il n'y a pas de pose d'épingle. Ici ce sera "ctct" pour "croiser-tourner-épingle-croiser-tourner". (c'est déjà fait par défaut)

Lancer l'animation

On revient sur le cadre "Diagrammes" et ses 3 fenêtres:

On choisit le nombre de lignes et de colonnes, Pour les colonnes: ce n'est pas le nombre de répétitions (ou tuiles), mais le nombre de paires que l'on indique (ici 10 paires pour 5 répétitions)

Puis le bouton "baguette magique" lance l'animation.

Amusez-vous avec les différents fonds torchons que vous connaissez! Remplacez "ctct" par "ctcctct" ou bien par "cttct" dans le cadre "définir une répétition", puis demander "initialiser les points" (cliquer sur la zone "Initialize stitches") afin que le changement s'effectue.

 

Jouez, si ça vous dit, avec les exemples de cette page en cliquant sur le lien "diagr" vous pourrez agir sur les diagrammes à votre guise.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article